Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans _menu_load_objects() (ligne 579 dans D:\otherwebsites\borduas\includes\menu.inc).

1947

Les années automatistes : 1947

Janvier

Lettre de Gilles Hénault à Borduas sollicitant une entrevue pour le Journal québécois Combat. Rédaction vraisemblable du Retour. Hénault lui communique « Limites, non-frontières du surréalisme » (1937).

Janvier

Participe, à Toronto, à l'exposition « Contemporary Arts Society », tenue au Magasin Eaton, (Écrits I, p. 34-35; Gagnon, 1978, p. 479; 1988, p. 473). Y sont présentés :

  • Sous l'eau, 1946
  • L'Oiseau déchiffrant un hiéroglyphe, 1943
  • Plaine engloutie, 1946
  • La Fustigée, 1941-1946
Février

Leduc quitte Montréal pour Paris (Teyssèdre, p. 270). Invitation de Breton à participer à « L'exposition internationale du Surréalisme », transmise par Riopelle (Écrits I, p. 34; Gagnon 1978, p. 205-208).

Février

Participe à une « Exposition de peinture canadienne » au Cercle universitaire, à Montréal (Écrits I, p. 35; Gagnon, 1978, p. 479; 1988, p. 470) où il présente neuf tableaux, dont, peut-être :

  • La Femme à la mandoline, 1941
  • Cavale infernale, 1943
  • Tête casquée, 1941
  • Poisson rouge, 1945
  • La Danseuse jaune et la bête, 1943
15 février - 1er mars

Participe à « Tableaux et sculptures », 2e exposition automatiste regroupant les œuvres de Borduas, Barbeau, Fauteux, Gauvreau, Leduc et Mousseau au 75 ouest rue Sherbrooke. Gagnon, 1978, p. 479; 1988, p. 470) Borduas y présente :

  • Automatisme 1.47 ou Sous le vent de l'île, 1947
  • 2.47 ou Le Danseur, 1947
  • 10.46 ou Climat mexicain, 1946
  • 5.47 ou Les Ailes de la falaise, 1947
  • 4.47 ou Chute verticale d'un beau jour, 1947
  • 3.47 ou La Vallée de Josaphat, 1947

Participe, sous les auspices de Combat, à une exposition au Cercle universitaire, au 515 est, rue Sherbrooke, à Montréal. Les automatistes sont invités à participer au Cahier des Arts grpahiques qui paraît en mai (Écrits I, p. 35).

21 février

Envoi à Paris de deux caisses de tableaux des membres du groupe (Écrits I, p. 35).

7 mars

Arrivée de Fernand Leduc à Paris. Début d'une importante correspondance avec Borduas (Écrits I, p. 35).

20 mars - 20 avril

Participe au 64e Salon du Printemps du Musée où il expose Parachutes végétaux, 1947, et Carquois fleuris, 1947, (Gagnon, 1978, p. 480; 1988, p. 470). Comme il faisait partie avec John Lyman et Gordon Webber du jury « moderne » qui faisait les choix, cette année-là, sa présentation, devait, probablement être hors concours, comme c'est l'usage dans des circonstances de ce genre. (Gagnon, 1978, p. 216).

Avril

Vaines démarches pour s'installer en France (Écrits I, p. 35).

20 mai

Création de Bien-être de Claude Gauvreau à la salle du Congress Hall, à Montréal (Écrits I, p. 35).

31 mai

Participation de Fernand Leduc et de Jean-Paul Riopelle à une réunion des surréalistes-révolutionnaires, à Paris (Écrits I, p. 35).

20 juin - 13 juillet

Participe, à Paris, à l'exposition « Automatisme », organisée par Leduc et Riopelle à la galerie du Luxembourg. Exposants: Barbeau, Borduas, Fauteux, Leduc, Mousseau et Riopelle (Écrits I, p. 35; Gagnon, 1978, p. 480). Borduas y présente :

  • Autel aux idolâtres,1946
  • Abstraction no 16, 1942
  • Abstraction no 47 (ou Le Trou de la fée), 1942
  • Abstraction no 12 (ou Le Condor embouteillé, 1942
21 juin

Riopelle contresigne Rupture inaugurale (Écrits I, p. 35).

7 juillet

Riopelle participe à « L'exposition internationale du surréalisme » à la galerie Maeght, à Paris (Écrits I, p. 35).

17 juillet - 17 août

Festival mondial de la jeunesse, sous les auspices de la Fédération mondiale de la jeunesse démocratique, à Prague. Sélection d'œuvres d'Anderson, Bonin, Barbeau, Desroches, Garneau, P. Gauvreau et Mousseau. Voyage de Mousseau à Prague (Écrits I, p. 36).

6 août

Court voyage de Borduas à Ottawa (Écrits I, p. 36).

15 - 30 novembre

Pierre Gauvreau présente trente-trois toiles dans une exposition solo au 75 ouest, rue Sherbrooke (Écrits I, p. 36).

Novembre

Borduas accepte d'exposer à la galerie du Luxembourg, en mai. Le projet est retardé, puis abandonné en novembre, en raison de la fermeture définitive de la galerie (Écrits I, p. 36).

18 novembre

Refuse l'invitation à participer à l'exposition du Musée d'art moderne de la Ville de Paris qui serait organisée par le père Couturier (Écrits I, p. 36).

22 novembre - 3 janvier

Polémique dans Combat entre Pierre Gélinas et Gilles Hénault qui font écho aux débats chez les Automatistes; un extrait en sera cité dans Refus global (Écrits I, p. 36).

29 novembre - 14 décembre

Exposition Mousseau-Riopelle au 374 ouest, rue Sherbrooke (Écrits I, p. 36).

11 décembre

Forum « Automatisme et peinture » dans les locaux de l'exposition Mousseau-Riopelle, animé par Borduas et Riopelle ((Écrits I, p. 36).

24 décembre

Invitation à collaborer à la revue Néon transmise à Borduas par Fernand Leduc (Écrits I, p. 36).

???

Riopelle signe le manifeste Ruptures inaugurales de même que 47 autres surréalistes à Paris (Boily 1972, p. 319).